Équipe

trudel_mona Mona Trudel, titulaire de la Chaire, est professeure à l’École des arts visuels et médiatiques depuis 1999. Elle poursuit, de façon simultanée, deux champs de recherche, soit celui de l’art auprès de populations marginalisées et un deuxième qui s’inscrit dans la continuité de ses études doctorales, et dont le sujet est l’intégration de la dimension interculturelle en classe d’arts plastiques.
sylvie-fortin Sylvie Fortin (membre du comité exécutif) est professeure au Département de danse de l’UQAM. Ses champs d’enseignement et de recherche comprennent les approches critiques et socioculturelles du corps, les méthodologies de recherche, l’éducation somatique, la promotion de la santé en art de la scène et l’accompagnement par la danse d’enfants et d’adultes en situation de vulnérabilité. Elle a travaillé avec des personnes souffrant de fibromyalgie, de dépression, de troubles du comportement alimentaire et de maladies neuromusculaires.
beaudry_lucie Lucie Beaudry est professeure au Département de danse de l’UQAM. Sa pratique en tant qu’éducatrice somatique et thérapeute par le mouvement (RSME, RSMT, praticienne Tamalpa) l’a amenée à travailler auprès de différentes populations, en particulier avec des personnes âgées et des patients présentant des déficits neurologiques post-AVC. Elle étudie actuellement au doctorat interdisciplinaire en santé et société à l’UQAM et son projet de thèse porte sur l’éducation somatique et la danse adaptée en neuroréadaptation.
debbie-carroll Debbie Carroll, Ph.D, MTA, est professeure au Département de musique de l’UQAM depuis 1986. Pianiste accomplie et musicothérapeute accréditée ayant une expertise clinique en adaptation scolaire et en pédopsychiatrie, Debbie présente ses travaux de recherche aux congrès nationaux et internationaux.
maud-gendron-langevin Maud Gendron Langevin est enseignante et dramathérapeute de formation. Elle est professeure à l’École supérieure de théâtre de l’UQAM et doctorante en psychoéducation à l’Université de Montréal. Elle s’intéresse à l’intervention par le théâtre comme façon de donner une voix aux jeunes ayant des besoins particuliers ou vivant de la marginalisation. Maud est membre du Centre de recherche de Montréal sur les inégalités sociales (CREMIS), de l’Institut Santé et société (ISS) et du Groupe de recherche sur l’enseignement du théâtre (GRET).
eve-lamoureux Ève Lamoureux est professeure au Département d’histoire de l’art de l’UQAM. Ses recherches se concentrent sur trois principaux enjeux : l’art engagé et ses modalités québécoises actuelles en arts visuels, les arts communautaires et la médiation culturelle. Elle est membre du Centre interuniversitaire d’études sur les lettres, les arts et les traditions (CELAT) et du Groupe de recherche sur la médiation culturelle (GRMC).
 delphine-odier-guedj Delphine Odier-Guedj est professeure au département d’éducation et formation spécialisées de l’UQAM. Ses recherches visent à accompagner les enseignants vers des pratiques interactionnelles. Elle propose notamment de réfléchir à l’importance du corps en mouvement dans les activités de classe. Dans ses recherches ou en formation continue, elle propose notamment d’utiliser la mise en scène des univers de la littérature jeunesse et l’improvisation en danse pour soutenir les interactions.
florence-vinit Florence Vinit a une formation multidisciplinaire (sociologie, psychologie, philosophie) au cours de laquelle le rapport au corps a toujours tenu une place centrale. Professeure en psychologie à l’UQAM, elle s’intéresse particulièrement à la corporéité dans une orientation phénoménologique et herméneutique, ainsi qu’aux pratiques alternatives en milieu de soin. Cofondatrice de la fondation Jovia, elle fait partie du réseau de recherche international sur le clown en milieu de soins (H-CRin+).
Membres à l'interne
Membres à l'externe
Membres partenaires
Membres étudiants
Membres institutionnels